Je me sens téléporté vers tes yeux

Présences égarées

Coulées de rêves

Aux ciels des hasards

.

Je me sens téléporté vers tes seins

La moitié de ma sève

Étoiles de mes nuits

Lagons libidineux

Vrilles qui me relient à la vie

 

 Je me sens téléporté vers ta peau

L’autre moitié

Écrin de velours

Brasier de murmures

Et chambre d’ingérences ambigües

 

Mille indécences frissonnent

M’emplissent les narines

Annoncent des caresses

Des sexes humides

À jamais interdits

 

Je me sens téléporté vers ton âme

Ma pierre philosophale